Une maison bien isolée, pour un confort thermique et acoustique inégalable

Lors de la construction ou de la rénovation d’une maison, la réalisation des travaux d’isolation est une étape à ne pas négliger. 

Une maison mal ou non isolée peut causer une importante déperdition thermique. Elle laisse échapper une grande partie de la chaleur, jusqu’à 30 % par le toit et les combles, 25 % par les murs, 15 % par les portes et fenêtres et 10 % par le plancher. Cela entraîne un certain inconfort ainsi qu’une hausse des dépenses de chauffage. 

Une bonne isolation permet d’assurer un meilleur confort thermique et acoustique dans votre habitation. Les pertes de chaleur sont limitées et l’efficacité énergétique du bâtiment sera améliorée. Vous bénéficierez également d’une importante réduction sur votre facture d’électricité et d’un crédit d’impôt. 

Comment savoir si la maison est bien isolée ? 

Facture d’énergie qui gonfle, pièces difficiles à chauffer ou à rafraîchir, courant d’air près des portes et des fenêtres, moisissures qui se développent sur les murs ou au sous-sol, perception démesurée des bruits de l’extérieur… ce sont des signes de mauvaises isolations thermiques et acoustiques. 

Pour trouver l’origine de ces problèmes, un Diagnostic de Performance Energétique s’impose. Un DPE permet de connaître les points forts et les points faibles de votre isolation. Ce procédé vous aidera aussi à chiffrer et à prioriser les travaux ainsi qu’à définir la solution la mieux adaptée à vos besoins. 

L’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur

De nombreuses solutions d’isolation existent et les travaux peuvent être effectués aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâti. 

L’isolation thermique par l’extérieur, ou l’ITE, consiste à envelopper la façade du bâtiment d’un manteau isolant. Elle peut être envisagée même lors de la rénovation complète d’une maison ou dans le cadre d’un ravalement de façade. Quant à l’isolation par l’intérieur, elle nécessite de traiter les points particuliers, comme les planchers, les combles, les murs intérieurs, les portes et les fenêtres, etc. 

Les matériaux à utiliser

Divers matériaux isolants peuvent être utilisés pour améliorer la performance énergétique d’une maison. Parmi ceux-ci figurent les isolants :

  • Naturels, en fibre animale (la laine de mouton ou la laine de plumes de canard) ou en fibre végétale (chanvre, ouate de cellulose, laine de bois, etc.)
  • Minéraux comme la laine de verre, la laine de roche, le verre cellulaire, etc. 
  • Synthétiques qui sont en plastique alvéolaire comme les polystyrènes expansés, polystyrène extrudé, polyuréthane, phénolique… 
  • Minces, également appelés isolants multicouches : film mince, barrières radiantes, isolants thermo-réflectifs, PMR, IMR, etc. 

Votre choix dépend du résultat esthétique recherché, de la nature du projet (pour un neuf ou une rénovation), de la facilité de pose et d’entretien de l’isolant et bien sûr de votre budget. 

Vous pouvez demander à un professionnel de vous assister tout au long de votre projet. Il saura effectuer une étude personnalisée et apporter des conseils avisés. Il peut également se charger de la réalisation de vos travaux d’isolation dans le respect des normes en vigueur.

Laisser un commentaire